L’exil de l’empereur français à l’Elbe en 1814

L'Île d’Elbe n’est pas seulement connue pour ses eaux cristallines, la beauté et les couleurs de ses paysages ou encore la richesse de ses minéraux. Elle est célèbre dans le monde entier parce qu’elle reste liée à un grand nom de l’histoire : NAPOLÉON BONAPARTE.

Après la désastreuse bataille de Leipzig et suite au traité de Fontainebleau, Napoléon est déchu du trône de France et se retrouve à n’exercer le titre d’empereur que sur la petite île d’Elbe où il est exilé.

Contrairement à ce que beaucoup croit, Napoléon ne fut pas “emprisonné” à l’Elbe : il choisit le lieu de son exil et régna sur l’Elbe, apportant un grand nombre d’innovations. Pour la première fois dans son histoire, l’Elbe fut unifiée sous un même drapeau (c’est le seul moment où l’Elbe a été unifiée ; aujourd’hui encore l’administration et divisée en huit communes) et pour la première fois aussi, après une vie de batailles et de déplacements incessants, Napoléon fut contraint de s’arrêter et de gouverner un territoire qui allait se souvenir de lui pour toujours.

Le présent chapitre souhaite faire revivre brièvement la période de dix mois que Napoléon passa sur l’Elbe, en parcourant d’une part les lieux symboles de son exil et d’autre part en revisitant ceux moins connus liés à sa vie privée. Certaines histoires et anecdotes sont extraites de l’ouvrage de Sandro Foresi (S.Foresi, Napoleone pover’uomo, 1941).

En 2014, le Bicentenaire de l'exile de Napoléon Bonaparte a été célébré à l'Île d'Elbe à travers de nombreux événements et reconstitutions historiques.

L’arrivée à l'Elbe

Pour son exil, qui dura dix mois, l’empereur choisit l'Île d’Elbe

La première nuit

Lors de sa première nuit sur l’île, Napoléon est logé dans l’édifice municipal de Portoferraio.

La Villa dei Mulini

Napoléon trouva la résidence adaptée à ses exigences : la Palazzina dei Mulini dans le centre historique de Portoferraio.

Napoléon et l'Elbe

L'intense activité de Napoléon autour de l'organisation militaire, économique et sociale de l'Elbe durant son séjour sur l'île.

La Villa di San Martino

Napoléon achète la Villa di San Martino qui devient sa résidence d’été et son nid d’amour.

L’arrivée de Madame Mère

Le 2 août, la mère de Napoléon arriva sur l'île et y resta pendant toute la durée de l’exil.

L’idylle avec Marie Walewska

La maîtresse de Napoléon arrive à l’Elbe le 1er septembre 1814. Il la conduit à l’ermitage de la Madonna del Monte, un endroit qui lui plaisait beaucoup.

Pauline Borghèse et ses fêtes

La troisième femme qui égaya les trois cents jours de Napoléon à l’Elbe fut Pauline Borghèse, sa sœur.

Napoléon quitte l'Elbe

Napoléon ne s’enfuit pas de l’Elbe mais organisa son départ bien avant.

Vous pourriez aussi aimer...

BIcentenaire Napoléon
Obtenez un devis gratuit