Sanctuaire datant de la période romane-pisane, situé au sommet d'une colline à Lacona

L'Église de la Madone de la Neiges'élève au sommet d'une petite colline à Lacona, dans la commune de Capoliveri.

L'édifice actuel présente des caractéristiques typiques du XVIIè siècle, même si les origines de la structure remontent au XIIè siècle, en pleine période du roman-pisan.

Le sanctuaire, d'une grande simplicité, se compose d'une unique nef de forme rectangulaire, un campanile avec un toit de forme pyramidale et une sacristie bâtie sur les restes d'un ermitage. Le nom de l'église rappelle le miracle survenu à Rome, autour de 350 ap. J.-C sous le pontificat du Pape Libère, quand le 5 août l'Esquilin fut recouvert d'une abondante couche de neige à l'endroit où fut ensuite construite la Basilique Sainte-Marie-Majeure.

L'église romane connut une série d'interventions structurels qui vinrent agrandir sa façade, mais également des modifications dans les parties internes. Le Sanctuaire fut confié aux soins des ermites mais fut pillé à de multiples reprises, en particulier pendant les occupations militaires françaises et anglaises vers la fin du XVIIIè siècle.

Les travaux de rénovation en 1951 ont permis de rendre visibles les restes de l'époque romane, comme le mur antique sur la partie sud, caractérisé par les rangées typiques de pierres de taille, ainsi qu'une porte secondaire sur la paroi centrale.

Aujourd'hui l'église appartient à la paroisse de Capoliveri et est ouverte au public seulement à l'occasion de fêtes particulières.

Obtenez un devis gratuit

Chiesa della Madonna della Neve