Il s'agit d'un fort à plan étoilé qui se dresse sur la seconde colline de Portoferraio

Portoferraio - Centre historique
Comment arriverEn partant de la Palazzina dei Mulini, prenez sur la droite la via della Stella, vous trouverez à la fin de celle-ci l'entrée du Fort Stella
Contacttel.0565 916989 (Coop. CISSE)
PrixEuro 2,00 / Euro 1,50 Tarif réduit / Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans
HorairesVariables en fonction des mois de l'année, en général ouvert de 10.00 à 13.00 et de 15.00 à 18.00.

Le Fort Stella constitue avec le Fort Falcone et la Tour de la Linguella une des composantes principales des fortifications médicéennes construites par Giovan Battista Bellucci et Giovanni Camerini.

Avec son plan étoilé (d'où provient son nom), le Fort se dresse à 49 mètres sur le niveau de la mer, au sommet de la seconde colline qui encercle Portoferraio. Comme l'indique la plaque posée sur la droite de la grande porte d'entrée, le Fort Stella fut élevé en 1548 sur décision de Cosme Ier, Grand-Duc de Toscane afin de défendre la cité de Cosmopoli, l'antique nom de Portoferraio. La seconde plaque au-dessus de la porte d'entrée rappelle, quant à elle, la la restitution de la ville au Grand-Duc Ferdinand III de Lorraine en 1815 après le Congrès de Vienne.

Une sculpture représentant le buste de Cosme Ier, œuvre de Benvenuto Cellini surmontait la porte d'entrée jusqu'à ce qu'elle soit déplacée au Musée du Bargello de Florence en 1781 sur ordre du Grand-Duc, Pierre-Léopold de Toscane (qui fut le premier au monde à abolire légalement la peine de mort).

LeGrand-Duc Léopold fit construire, en remplacement de l'ancien, un phare circulaire défini par l'historien Sebastiano Lombardi comme le plus beau et le plus majestueux phare de la Méditerranée:

Ce phare s'élève à au dessus du niveau de la mer. De l'entrée jusqu'à la lanterne au sommet, on accède par un escalier en colimaçon de 80 marches. La très belle lanterne est solidement encerclée par de gros pilastres en fer; au total, 17 mille livres de ce métal ont été utilisés pour la structure. Toutes les plaques de verre sont en cristal de Bohème, parfaitement étanches de telle sorte que l'air ne pénètre pas à l'intérieur. L'intérieur de la coupole de la lanterne est recouvert de lames de cuivre, à l'extérieur de plomb. À son sommet on aperçoit une magnifique boule dorée surmontée d'une croix.

Ce phare, au vue de l'importance de son élévation de la mer jusqu'à la coupole est sans contexte un des plus beaux et majestueux exemplaires qu'il est possible d'admirer en Méditerranée. À deux reprises en 1757 et en 1760, je me suis rendu en France au cours de mon enfance. J'ai pu observé tous les phares de ce pays, mais aussi celui de Livourne, et je peux donc affirmer qu'aucun de ceux se trouvant en mer Méditerranée est capable de rivaliser avec celui de Porto Ferrajo, pour ce qui est de son élévation et de son emplacement.

(Sebastiano Lombardi, Memorie antiche e moderne dell'isola d'Elba, Firenze, 1791, pp. 241-242)

Curiosité: On raconte que Napoléon, une fois arrivé sur l'Elbe, alla immédiatement au Fort Stella chercher le buste de Cosme Ier sculpté par Cellini. Mais on le mit au courant de son déplacement à Florence survenu quelques dizaines d'années auparavant. Peut-être avait-il l'intention de l'emporter au Louvre avec tant d'autres chef-d'œuvres italiens...

Obtenez un devis gratuit

Forte Stella