La troisième forteresse conçue par Giovanni Camerini en 1548 afin de fortifier la ville, comme le désirait Cosme Ier

La Tour du Martello ou Tour de la Linguella, facilement reconnaissable grâce à sa forme octogonale, est une parfait exemple d'architecture militaire édifiée en défense d'un port. Autrefois, une grosse et lourde chaine partait de la Tour de la Linguella jusqu'à celle du Gallo afin d'empêcher l'entrée dans la rade. Au XVIIè siècle, sur ordre du Grand-Duc Ferdinand II, on renforça les remparts face à la rade. Notez que la guérite du rempart de San Francesco où se détache la croix des Lorraine fut reconstruite après les destructions durant la guerre.

D'abord utilisée à des fins belliqueuses, puis comme entrepôts pour le sel et le thon, elle fut transformée en prison au XVIIIè par les Grands-Ducs de Lorraine.

Après avoir été partiellement détruite durant la dernière guerre, elle fut l'objet de travaux de restauration durant lesquels fut découverte en 1977 une antique villa romaine.

La tour est construite directement sur les rochers, et la partie supérieure de l'édifice est nettement plus saillante que la partie inférieure. À son sommet, de puissants corbeaux délimitent la terrasse utilisée à l'origine afin de scruter les horizons.

Curiosité: la Tour de la Linguella est aussi connue sous le nom de Tour de Passannante, du nom de l'arnarchiste originaire de Lucanie qui tenta, le 17 novembre 1878, armé dun couteau, d'assassiner le Roi d'Italie Humbert Ier de Savoie alors en visite à Naples. L'attentat échoua et le coupable fut enfermé pendant dix ans, attaché à une chaine de 18 kilos, dans une cellule complètement privée de lumière ainsi que de latrines. Les marins, lorsqu'ils passaient à proximité de la tour, entendaient les lugubres gémissements et les plaintes continues du prisonnier. À partir de ce moment-là, ils se mirent à l'appeler tour de Passannante.

Autre prisonnier célèbre, Sandro Pertini, qui y fut enfermé en 1933, alors qu'il attendait de comparaître pour outrage à un gardien de prison. Les faits avaient eu lieu l'année précédente lorsque cet avocat socialiste, en raison de ses positions antifascistes, avait été emprisonné dans la prison de Pianosa.

Obtenez un devis gratuit

Torre della Linguella