L'Elbe et les autres îles de l'archipel font partie du Parc National

Le Parc National de l'Archipel Toscan comprend les sept îles de la mer Tyrhénienne Capraia, Elbe, Giannutri, Giglio, Gorgona, Montecristo, Pianosa, en plus des "Formiche di Grosseto" (Fourmis de Grosseto) et autres rochers de toutes petites dimensions, les 600 km2 de mer entre Livourne et le promontoire de l'Argentario. La plus grande île est l'Elbe (223,5 Km²), la plus petite Gorgona (2,23 Km²). L' île la plus éloignée de la côte est Montecristo située à 68 km des terres, alors que 34 km seulement séparent Capraia de l'Elbe.

Les paysages sont très variés, et ce malgré les dimensions réduites des îles : l'Elbe a une morphologie complexe et des côtes très découpées alors que Pianosa est complètement plate et que Montecristo ressemble à un cône rocheux. Les côtes modelées par le travail de la mer présentent une alternance de falaises et de grottes, de plages protégées et de promontoires sauvages ; des floraisons colorées recouvrent les roches et les tours nous rappelant la présence millénaire des hommes sur ces terres.

La variété des paysages et des formes de relief est une conséquence directe des origines volcaniques diverses des différentes îles. Gorgona et Montecristo sont entièrement constituées de granite, l'île du Giglio et l'Elbe de granite et de roches sédimentaires (calcaire et marbre), Giannutri et Pianosa de calcaire. Quant à l'île de Capraia, elle est constituée de roches magmatiques, tant intrusives qu’effusives.

Avant l'arrivée du tourisme, l'industrie minière représentait la principale ressource économique des îles. L'importance des activités minières se reflette sur l'état actuel de la végétation. En effet, la nécessité de se procurer de considérables quantités de charbon de bois pour le travail du minerai et du bois pour les mines, a provoqué la disparition des forêts de chênes. La couverture végétale caractéristiques des îles est donc caractérisée aujourd'hui par la bruyère et l'arbousier, le lentisque et myrte.

Dans les zones exposées au vent, on trouve une végétation basse dominée par la présence du ciste rouge et le ciste marin. Les pentes du Mont Capanne à l'Elbe sont recouvertes d'un superbe bois composé de charmes mêlés à des aulnes noirs, des châtaigniers et quelques exemplaires d'ifs. Certaines espèce endémiques ne poussent que sur certaines îles, comme la violette et le bleuet de l'Elbe et la linaire de Capraia.

Les oiseaux sont les principaux représentants de la faune sur l'Archipel, en particulier le Goéland leucophée (600 couples nidificateurs), le Goéland d'audouin (environ 200 couples), le Cormoran huppé (30 couples), le Puffin cendré et Puffin des Angalsi, le Grand Corbeau, le Faucon pèlerin, le Monticole bleu, le Pigeon biset. Sans compter les nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs.

La mer, quant à elle, abrite les principales espèces caractéristiques de la mer Tyrhénienne, comme la posidonie, l'anémone de mer, le corail et l’étoile de mer. On trouve également différentes espèces de dauphins, le mérou brun et le poisson lune, espèce rare. Le cachalot et le rorqual commun sont également présents mais de façon plus occasionnelle. Les observations du phoque moine de Méditerranée sont en revanche extrémement rares.

Informations fournies par l'Office du Tourisme de l'Archipel Toscan

Informations pratiques

Parc national de l'Archipel Toscan
Portoferraio - Località Enfola
Tel.0565.919411 - Fax 0565.913350 - site internet: www.islepark.gov.it

InfoPark Archipel Toscan
Centre d' informations touristiques du Parc National de l'Archipel Toscan
Portoferraio - Calata Italia n. 4
Tel. 0565.908231 - info@parcoarcipelago.info - site internet: www.parcoarcipelago.info

Charte Européenne pour le Tourisme Durable

L'un des projets présentés par le PNAT concerne l'obtention de la CETD : la Charte Européenne pour le Tourisme Durable.

CETD : le parcours du Parc

Le Parc a activé une procédure pour l'obtention de la Charte Européenne pour le Tourisme durable (CETD) et est en attente de son évaluation par Europac.

Les maisons du Parc

Les maisons du Parc lieux d'information destiné aux visiteurs du Parc National de l'Archipel Toscan.

Les sept îles

L'Archipel Toscan est composé des sept îles suivantes : Giglio, Montecristo, Capraia, Pianosa, Giannutri et Gorgona.
Île de Montecristo
Montescristo, célébre grâce au roman de Dumas "Le comte de Monte-Cristo", est une des îles les plus sauvages et inaccessibles de l'Archipel Toscan.

Pianosa
Pianosa fut, jusqu'en 1997, une colonie pénitentiaire de haute sécurité, à l'intérieur du Parc National de l'Archipel Toscan.

Île de Capraia
Capraia, une île volcanique unique, distante de 54 kms de la côte continentale.

Île du Giglio
Le Giglio, tristement célèbre suite au naufrage de navire Concordia, est une des plus connues des île de l'Archipel Toscan pour sa nature et ses eaux.

Île de Giannutri
L'Île de Giannutri est surnommée l'île des mouettes, car elle est la destination préférée des nombreux goélands qui choisissent l'île pour y nidifier.

Île de Gorgone
Gorgone abrite une colonie pénitentiaire agricole où les détenus vivent à l'extérieur, cultivent la terre et élèvent les animaux.

Les excursions sur les autres îles

Depuis l'Elbe, il est possible d'embarquer pour des mini croisières et partir à la découverte des autres îles de l'Archipel Toscan.

Le Sanctuaire International des Cétacés

Le Sancturaire international des Mammifères Marins est un espace protégé créé en 1999 grâce à un accord entre l'Italie, la France et la Principauté de Monaco.

Le Sanctuaire des Papillons

Le Sanctuaire des Papillons est une promenade émotionnante au cours de laquelle on peut admirer plus de 50 espèces de papillons, dont certaines sont endémiques.
Obtenez un devis gratuit