L'impressionnant réseau de galeries représente le complexe de catacombes le plus grand au nord de Rome

Sur l'Île de Pianosa (Marina di Campo), il existe un réseau de catacombes remontant à la fin du IVè siècle ap. J.-C., utilisées comme lieu de sépulture par les premières communautés chrétiennes installées sur l'île. Les catacombes, creusées dans la roche le long de la côte, se composent d'un grand nombre de galeries de grandes dimensions. On compte plus de 500 "loculi" (niches funéraires) et 200 cuniculi, avec une présence d'au moins 700 sépultures, pour ce qui est considéré comme le plus grand complexe de catacombes au nord de Rome, indiquant la présence d'une importante communauté de chrétiens.

A l'époque, on y accédait par une petite grotte près de la mer, où un antique signale indiquait la présence des catacombes, à un endroit non visible depuis l'ancien port et donc identifiable seulement par ceux qui étaient au courant de la présence d'un refuge chrétien sur l'île : une grande croix surmontée d'une flamme représentant le Saint-Esprit ainsi qu'une croix plus petite indiquaient l'entrée.

Une partie des catacombes contient les sépultures, alors qu'une autre fut probablement agrandie successivement, afin de créer un environnement pouvant accueillir le rassemblement de nombreuses personnes et la célébration des rites.

Les sépultures étaient disposées selon trois niveaux superposés, mais seuls les personnages les plus importants avaient droit à la tombe en forme de baignoire situées sur les deux niveaux les plus hauts. Pour des raisons d'espace, les corps étaient disposés en position fœtal et les loculi étaient recouverts d'une dalle de pierre, sur laquelle était gravé le nom du défunt à l'envers, de sorte que ce dernier puisse le lire depuis l'intérieur.

Une curiosité : il est intéressant de noter que même si les catacombes représentent un témoignage de la présence d'une importante communauté de chrétiens, il n'existe aucun document parvenu qui en atteste la présence sur l'île. En outre, on sait, grâce aux pièces de monnaie retrouvées que l'île fut abandonnée dès le 1er siècle, probablement suite à l'assassinat d'Agrippa.

Visiter les catacombes de Pianosa

L'accès à la visite se fait dans la rue principale, à quelques pas du port. Le gardien attend les visiteurs au portail afin de leur expliquer l'histoire, l'utilisation ainsi que d'intéressantes anecdotes sur ce site.

Entrée: Tarif plein € 5,00 - réduit € 3,00

Obtenez un devis gratuit

Catacombe di Pianosa