Joanna Scott, écrivain américain et finaliste du Prix Pulitzer, a choisi l'Elbe pour situer son roman publié en 2002

Tourmaline : une des pierres les plus précieuses de l'Île d’Elbe, est le titre d'un roman américain.

L’auteur Joanna Scott, enseignante d'anglais à l'Université de Rochester, a choisi l'Île d’Elbe pour raconter l'histoire de Murray Murdoch, un américain qui, en 1956, décide, de séjourner sur l'Île d’Elbe avec sa femme et ses 4 enfants. Murdoch souhaite se lancer dans le commerce des minéraux de l'Elbe, qui le fascinent au plus haut point. Il arrive sur l'île, loue une maison et prend à son service des membres de la communauté locale afin de s'attirer leur confiance. Quelques temps plus tard, le protagoniste rencontre une femme,Adriana Nardi, dont il tombe amoureux et qui le repousse. Le jour suivant, la femme disparaît de façon mystérieuse. Le roman raconte les recherches autour de cette disparition et les soupçons qui en découlent.

Le roman est raconté à la première personne par le plus jeune fils de Murdoch, Oliver qui, une fois devenu adulte, se rend à plusieurs reprises sur l'île pour tenter de comprendre les mystères autour de la vie de son père, désormais disparu.

L'auteur décrit de manière détaillée de nombreux endroits de l'Elbe, avec une maîtrise que seuls ceux qui ont réellement connu ces lieux peuvent posséder. Le livre s'ouvre sur une scène quotidienne de Portoferraio, entre la Place de la République et le Lycée Foresi. Dans les pages suivantes, nous trouvons Marciana, San Piero, le Mont Jupiter (Giove), Rio nell'Elbe, la Pila, Le Foci, Campo nell'Elba...

Comme l'indique le choix du titre, le roman tourne autour de la tourmaline et du charme qu'elle exerce sur les personnes, comme si elle représentait une sorte de "pierre philosophale". Et en effet, l'écrivain fait dire à son héros :

“Qu'est-ce que la tourmaline ? La tourmaline est un mélange d'oxyde de bore, de silicium, d'eau etc etc. Sa composition chimique est plus longue que l'alphabet. Qu'est-ce que la tourmaline ? Tout et rien à la fois. La tourmaline est ce que cherche un homme lorsqu'il ignore ce qu'il cherche”.

D'autres passages du roman mettent en lumière la beauté de l'île :

“La lune sur l'Elbe est plus blanche qu'ailleurs, et la brise marine plus salée. La stéatite est légère comme une plume d'oie..."

Les descriptions des différents lieux de l'Elbe et de son histoire ainsi que des allusions à Napoléon, aux Étrusques, aux mines et à ses minéraux ne manquent pas.

C'est un roman particulièrement suggestif, où certains chapitres s'ouvrent sur le récit du passage de Napoléon à l'Elbe, de sorte que les chapitres IV et VI prennent le nom des embarcations l'“Undaunted”, celle qui mena l'empereur à l'Elbe et l'Inconstant” sur laquelle Napoléon quitta l'île.

Le roman a reçu de nombreuses critiques positives en Amérique : du New York Times à The New Yorker.

On regrette d'autant plus qu'il n'existe à ce jour aucune traduction italienne du livre.

L'écrivain continue de parler de l'Elbe dans le roman suivant, “Liberation”, en prenant comme point de départ le personnage de la femme mystérieuse Adriana Nardi. Mais ceci est une autre histoire !

Obtenez un devis gratuit