Excursion en VTT sur les flancs du Mont Capanne

Degré de difficulté: difficile
Longueur du parcours: 19,800 km
Type de revêtement: goudron 70%, chemin de terre 30%
Dénivellation totale en montée: 540 m
Temps moyen de parcours: 3h

Où se trouve le départ

Le départ de cet itinéraire se situe près du village de Sant'Ilario, à proximité du parking situé sur le côté de la Via del Salicastro, qui est la route que l'on emprunte pour commencer l'excursion.

Que peut-on observer

Avant de commencer à pédaler (ou bien au retour), faites un tour dans le village de Sant'Ilario, unn petit bijou du point de vue de l'urbanisme et de l'architecture : sa structure défensive constituée d'une barrière d'édifices disposés en oval protégent le noyeau central du bourg. En parcourant le dédale de ruelles, on arrive au centre du village ou se trouve la Piazza della Chiesa (Place de l'Église) dominée par l'ancienne structure de l'église Sant'Ilario.

On prend alors la route du Salicastro qui se transforme peu après en chemin de terre et qui monte sur les flancs du Mont Perone en traversant des petits cours d'eau venant des hauteurs. Ce n'est pas un hasard si cette route porte le nom de "Salicastro", car on peut trouver dans la zone des plante de saules.

Évoluant au milieu de la végétation méditerranéenne, le sentier devient parfois sableux, en raison de la désagrégation du granite, la roche dont est formé le massif occidental de l'Elbe. Sous l'action érosive des agents atmosphériques, la roche s'altère et s'oxyde, se transformant en sable claire, presque jaune. Sur le bord du chemin, on remarque des trous opérés dans la roche érodée, qui accueillent les nids de guêpiers, ces oiseaux migrateurs qui viennent d'Afrique pour nidifier sur l'Île d’Elbe.

Quelques pins dépassent de temps en temps de la végétation basse. Le chemin, en légère descente, conduit à la localité le Solane, où l'on prend la petite route à gauche (2,6 km) à partir de laquelle l'exposition du parcours change.

L'itinéraire se poursuit sur la pente nord-orientale du mont Perone et, au fur et à mesure que l'on avance, la végétation devient plus haute et davantage boisée, composée surtout de chênes verts. On continue sur une piste forestière, au revêtement très irrégulier qui monte jusqu'à la petite chapelle de Santa Rita, à l'intérieur de laquelle sont conservés des ex-voto.

Le parcours se poursuit au milieu du bois pour arriver un peu loin à la localité Acqua Calda, en passant près de l'homonyme exploitation agricole et près de très beaux exemplaires de chênes verts. Le sentier monte fort jusqu'à ce que l'on rejoigne la Via di Lavacchio, une route goudronnée qui passe près de la petite église de la Madonna del Buonconsiglio puis dans les bois en direction de Poggio.

Après avoir dépassé le restaurant Da Luigi, on emprunte un sentier étroit sur la gauche (7,3 km), un ancien chemin muletier où il est préférable de descendre du vélo pour des raisons de sécurité, étant donné que certains talus ne sont pas protégés de la vallée en contre-bas. Le sentier conduit en montant vers un petit pont en pierres puis sur la Via di Rimercoio qui conduit à la route départementale goudronnée (SP 5) à proximité du village de Poggio (8,7 km). À partir de là, il faut être attentifs car on doit partager la route avec les voitures.

Avant d'emprunter la départementale du Mont Perone (SP 37), nous vous conseillons de rallonger un peu l'excursion en poussant jusqu'au village de Poggio, avec ses route et ses édifices édifiés en ellipse le long de la courbe de niveau. On reprend ensuite l'itinéraire pour affronter la partie la plus difficile du trajet, une montée raide qui conduit de 300 mètres aux 600 mètres d'altitude du sommet du Mont Perone (13,2 km). La route goudronnée évolue dans la vallée ombragée de la Nivera, ainsi appelée en raison de la présence de bassins en pierre résalisées afin de conserver la neige et la glace de l'hiver jusqu'au printemps. On pédale au milieu d'un bois de chênes verts, de châtaigniers et plantes typiques de la végétation méditerranéenne. Un dernier effort encore pour arriver au sommet de l'excursion, le sommet du Perone enfoui au milieu d'une belle pinède constituée essentiellement de pins maritimes, dont les troncs sont pliés par le vent et qui poussent sur un tapis de fougères grand aigle. Une fois parvenus au col, on peut monter sur le côté gauche de la route jusqu'au sommet du massif qui réserve une vue émotionnante sur l'île et ses côtes.

Sur l'autre versant, à proximité du sentier qui conduit sur le Mont Capanne, se trouve le Santuario delle farfalle (sanctuaire des papillons), une zone très intéressante pour l'observation et la conservation des lépidoptères. Afin de profiter d'un autre très beau point de vue panoramique, il faut suivre le parcours destiné aux malvoyants qui porte sur une place pourvue de bancs, permettant de dominer la plaine et la mer, avec en pointillé les îles méridionales de l'Archipel.

On retrouve ensuite la route goudronnée pour descendre rapidement sur le flanc méridional du Mont Perone, entre pinèdes, maquis et châtaigneraies. La descente, parfois forte, réserve de belles surprises, comme les ruines de l'église de San Giovanni in Campo (XIIè siècle), qui figure parmi les plus beaux exemplaires d'églises de style roman pisan, avec son clocher à arcades. Ou bien encore la tour de San Giovanni (XIè siècle), d'époque pisane, avec sa base carrée qui se dresse sur un grand bloc de granite. On emprunte ensuite la SP 29 vers Sant'Ilario pour conclure la boucle.

Textes du Parc National de l'Archipel Toscan.

Obtenez un devis gratuit