Excursion le long des sentiers qui traversent le Mont Orello

Longueur du parcours: 6 km;
Temps moyen de parcours: 4 ore;
Degré de difficulté: moyen-facile.

À Campo ai Peri, à l’endroit où la route du Buraccio croise la départementale, on prend la route de ferme près de Casa Marchetti. Après environ 100 mètres, en direction du fond de la vallée, on rencontre le Fosso des Catenacci où, juste à côté d’une construction en pierres, la route tourne subitement à droite entre des villas. Après la dernière habitation, il faut continuer encore pendant 100 mètres, en passant entre des ronces et des gros chênes-lièges, jusqu’au moment où on quitte la route pour prendre un sentier qui conduit sur le côté opposé au Fosso dei Catenacci.

Après quelques mètres, on s’engage sur une piste d’un mètre cinquante de large qui grimpe entre les genêts et les cistes blancs. La montée dure environ 30 minutes jusqu’au sommet d’un coteau d’où l’on aperçoit les deux versants du Mont Calamita : à gauche, le golfe de Porto Azzurro et à droite le golfe Stella.

On continue pendant 20 minutes jusqu’à ce qu’on se rencontre un bois de pins (pin maritime et pin parasol) ; le sentier continue de monter et devient plus raide encore.

Une fois arrivé au carrefour entre les deux routes forestières, on reste sur celle qui continue de grimper et qui conduit, après une dizaine de minutes, à une clairière où sont présentes des fortifications militaires utilisées pendant la seconde guerre mondiale. En gardant toujours la rade de Portoferraio sur la gauche, on avance sur une route forestière qui coupe la grande pinède et fait le tour du mont. On peut voir dans les parages une espèce rare d’oiseau : la perdrix rouge.

On marche encore pendant une demie-heure pour arriver dans un endroit complètement privé d’arbres, servant à empêcher l’extension des incendies et qui est appelé cessa parafuoco (coupe-feu).

On traverse cette zone sur un sentier escarpé qui monte jusqu’en haut du Mont Orello, à 337 mètres au-dessus du niveau de la mer, où l’on trouve les restes de forts militaires.

Pour trouver le sentier qui redescend, il faut suivre le chemin muletier qui traverse une végétation de chênes verts, d’arbousiers, de genêt et chêne-liège. On continue à descendre en pente raide pendant environ trois quarts d’heure avant d’arriver sur une route de terre d’environ deux mètres de largeur qui descend en direction des terrains de golf d’Acquabona. Le parcours se termine lorsqu’on rejoint la route départementale.

Les textes nous ont été gentiment fournis par l’Agence de Promotion touristique de l’Archipel Toscan

Obtenez un devis gratuit