Rio Marina: la capitale du fer

HameauxCavo
Superficie19 km²
Habitants2.198
Altitude10 m s.l.m.
Code postal57038
Préfixe téléphonique0565

Rio Marina était autrefois considérée comme la capitale du fer de l'île d'Elbe. Les mines et le port de Rio Marina étaient utilisés pour l’extraction et le transport du fer qui, encore aujourd’hui, de par sa couleur rosâtre scintillante symbolise la ville entière: des façades des maisons aux plages en passant par les fonds marins, sa place est omniprésente.

Les anciennes mines se situent toutes dans la partie orientale de l'Elbe, dans les territoires de Rio Marina et de Capoliveri. En allant du nord au sud, on aperçoit dans un premier temps la mine de Rio Albano, qui va de la côte jusqu’au Mont Calendozio.

L’extraction avait déjà lieu à l’époque des Étrusques et des Romains, principalement celle de l’hématite et de la limonite. À proximité des dernières maisons du village, on trouve l’ancienne mine de Rio Marina qui s’étendait jusqu’au Monte Giove (Mont Jupiter), où l’hématite et la pyrite étaient extraites.

Sur les pentes du Monte Fico (Mont figuier), au nord de la plage de Ortano, se trouve la mine portant le même nom. Grâce à la pyrite extraite, on produisait de l’acide sulfurique. C’est ici que furent trouvés des cristaux d’hédenbergite et d’ilvaïte de dimensions exceptionnelles.

Au nord-est de Porto Azzurro, les mines de Terra nera et Capo Bianco sont situées à un kilomètre de distance. La première, où l’on extrayait la pyrite, l’hématite et la magnétite s’est transformée par la suite en un lac d’eau douce proche de la mer.

La mine de Capo Bianco doit son nom à la couleur de ses roches. On y extrayait principalement de la limonite. Sur le promontoire du Mont Calamita, à l’extrême sud, se trouvent la mine de Punta Calamita et celle de Punta Bianca, où l’on extrayait la magnétite.

Après la fermeture des mines (la dernière a été fermée en 1981), l'extraction a laissé la place au développement touristique, transformant Rio Marina en une localité balnéaire à succès et les édifices qui appartenaient aux mines en musées.

Ainsi, l'édifice qui abritait autrefois la direction de la mine accueille aujourd'hui le Musée des Minéraux de l'Elbe et des mines et les archives historiques des mines. L'espace original de la mine a été reconstitué à l'intérieur du musée mais on trouve aussi une importante collection d'échantillons de minéraux et de pierres de l'île. Le musée minéralogique de la commune "Erisia Gennai Tonietti" mérite aussi la visite : il abrite plus de 700 exemplaires d'une rare beauté.

La tour exagonale du port, édifiée vers la moitié du XVIè siècle sur décision de Jacopo V Appiani présente également un grand intérêt. La tour originale avec l'horloge remonte quant à elle à 1882, année de fondation de la commune. L'oratoire de San Rocco date lui de 1570.

Les principales localités de la commune de Rio Marina sont : Capo d’Arco, Ortano et Cavo. Cette dernière est située à l’extrémité de la pointe septentrionale de l’Elbe, aux pieds du Mont Grosso.

Curiosité: Rio Marina célèbre deux fêtes pendant l'année : le 4 décembre, on fête la sainte patronne de la ville qui est Santa Barbara, le 16 août on organise des célébrations pour San Rocco di Montpellier.
Pour découvrir tous les événements, visitez le site www.elbaeventi.it.

Cavo

Cavo, un hameau dans la commune de Rio Marina, est une station balnéaire dynamique; c’est aussi le point le plus proche du continent.

Continuez la lecture

Où dormir près de Rio Marina

Vous cherchez un logement pour passer vos vacances à Rio Marina? Visitez cette page pour visualiser tous les logements disponibles aux alentours de Rio Marina.

Légende des points d intérêt

Forts et forteresses
Sites historiques
Musées

Groupe des points d'intérêt : augmentez le zoom pour découvrir (l'icône peut varier de couleur et de dimensions).

5 lieux à visiter indiqués sur le plan
Le zoom du plan est déjà réglé et permet de visualiser tous les points d'intérêt.