L'arbousier, une note de couleur dans le maquis méditerranéen

Les plantes d'arbousier atteignent leur splendeur durant l'hiver et, grâce aux couleurs intenses des fruits (du jaune au rouge), et au blanc des fleurs, elles contribuent à raviver le l'éclat du vert du maquis méditerranéen.

Présente à l'Île d'Elbe, comme un peu sur toute la côte méditerranéenne occidentale, l'arbousier (Arbutus unedo) est un des arbustes faisant partie du maquis méditerranéen. Sa hauteur varie d'un mètre jusqu'à environ 7/8 mètres ; c'est un arbuste à feuilles persistantes, qui appartient à la famille des Ericaceae.

Parmi ses caractéristiques, citons l'écorce rougeâtre et craquelée, les belles feuilles verdes luisantes, les fleurs blanches à l'automne et les couleurs des fruits qui vont du jaune au rouge intense.

Le nom latin suggère de consommer modérément son fruit (unum edo = je n'en mange qu'un), car il contient un alcaloïde qui, chez certaines personnes sensibles, peut causer des problèmes, généralement peu graves.

Les fruits murissent l'année suivante, à la fin de l'automne/hiver. La plante peut donc avoir en même temps des fleurs, des fruits non encore mûrs et des fruits mûrs, ce qui lui confère un aspect particulièrement décoratif.

La plante possède des propriétés diurétiques, anti-inflammatoires, dépuratives et antiseptique. Les fruits se mangent frais, l'écorce et les racines doivent être laissées sécher au soleil. Les fruits ont un goût un peu âcre, qui a tendance à s'adoucir lorsqu'ils sont mûrs.

On en fait d'excellentes le confitures, mais le met le plus délicat est sans aucun doute le miel que l'on obtient.