Les résidences de Napoléon à l'Elbe

Lieu d'exil pour l'Empereur français, l'Île d’Elbe a accueilli le général pendant environ 10 mois, du 3 mai 1814 au 26 février 1815, dans deux différentes résidences :

La villa dei Mulini : elle se situe sur la falaise qui domine la plage Le Viste, au-dessus du centre historique de Portoferraio, entre le Fort Falcone et le Fort Stella. Elle est ainsi appelée en raison de l'existence de moulins à vent avant son arrivée.

La Villa de San Martino, située dans la périphérie de Portoferraio, a en revanche été construite à partir d'une précédente maison de campagne, qui a été agrandie. La villa en elle-même est petite et modeste, et ne doit pas être confondue avec le musée napoléonien construit par le prince Demidoff et réalisé quelques décennies plus tard.