Un lieu de culte entre chênes et châtaigners dans la vallée qui conduit au Mont Perone

L'Ermitage de Saint François de Saverio, construit entre le XVIè et XVIIè siècles, doit son nom à Saint François de Saverio, un missionnaire espagnol qui, durant ses voyages, traversa le Japon, l'Inde et la Malaisie.

Ce lieu est aujourd'hui en mauvais état et il était habité depuis la moitié du XVIIIè siècle par des ermites, puis par des Tertiaires Franciscains.

Malgré les ruines, on peut distinguer certains des éléments qui constituaient la structure de la chapelle, parmi lesquels l'autel en maçonnerie surmonté d'un édicule triangulaire illuminé par le soleil qui pénètre depuis une étroite fenêtre sur le côté nord, ainsi que des parties recouvertes de crépi coloré. Sur le côté sud, une ouverture conduisait à la sacristie ; depuis cette dernière, on accédait au lieu qui abritait les ermites.

Le sentier qui permet de se rendre à l'ermitage se trouve le long de la route qui de Marina di Campo mène au Monte Perone, juste après avoir dépacé la Tour de San Giovanni et un peu avant d'avant d'arriver à l'église de San Giovannii.

La petite route, bien visible car indiquée par un panneau, mesure environ 500 mètres et se trouve au milieu d'un bois de châtaigners et de chênes.Une promenade très agréable dans une atmosphère sacrée presque magique.

Obtenez un devis gratuit

Romitorio di San Francesco di Saverio