Une garnison, lieu d'inspiration artistique

Le Fort Focardo se dresse au sommet d'une falaise sur la côte orientale du promontoire de Capoliveri, entre la plage de Naregno et Capo Perla ; depuis Capoliveri, il faut suivre les indications en direction de Capo Perla (la déviation se trouve sur la route pour Straccoligno). La construction s'élève sur une crête rocheuse dominant la mer, au bout d'une route de campagne qu'il faut prendre sur la gauche, à une centaine de mètres avant d'arriver sur la plage.
Le fort fut contruit en 1678, durant la domination espagnole de l'île ; il prit le nom de celui qui en ordonna l'édification, Don Ferdinando Gioachino Foscardo di Roquentes e Zuniga, alors Gouverneur de la Piazza di Longone et capitaine général du Règne de Naples.
Le fort devait, avec le Forte di San Giacomo, constituer un meilleur système de défense en cas de dangers venus de la mer.
Entre le XVIIIè et XIXè siècles,la forteresse subit de nombreuses attaques, tant depuis l'extérieur, de la part de l'armée impériale durant la guerre de succession espagnole puis des Français, que depuis l'intérieur, lorsqu'un groupe d'habitants de Capoliveri organisa une révolte anti-française, en attaquant et pillant l'édifice.
Le phare fut construit en 1848 afin de signaler les positions des embarcations, le entrées dans les ports et les éventuels situations de danger dans les alentours.
Dans les années 1920, le fort abrita un des plus grands écrivains italiens, Raffaello Brignetti, dont le père occupait alors la fonction de gardien du phare.
L'île fut pour l'artiste une source de grande inspiration et le séjour à l'Elbe fit partie de ses souvenirs les plus chers.
Aujourd'hui, le phare comme le fort ne peuvent être visités car ils appartiennent à la marine militaire ; toutefois, on peut admirer depuis l'extérieur, un panorama vraiment impressionnant, offrant une vue sur le village de Porto Azzurro et le fort San Giacomo tout en haut, ainsi que sur le superbe scénario du relief de la Cima del Monte au fond.

Pour se rendre depuis Capoliveri au Fort Focardo, il faut suivre les indications pour Capo Perla (la déviation se trouve sur la route pour Straccoligno). Juste avant d'arriver au bout de la Via Capo Perla, prendre la petite route (non indiquée) sur la gauche : celle-ci est accessible uniquement à pied car après quelques mètres seulement elle devient un chemin de terre étroit. De là, on se rend également sur la plage de Capo Perla.

De Capo Focardo, en continuant sous une pinède qui borde la mer et qui offre des points de vue splendides, on peut atteindre la minuscule plage située sous le fort et la plage de Naregno.

Obtenez un devis gratuit

Forte Focardo