Giannutri, une île en forme de demi-lune

Devant le promontoire de Monte Argentario se situe la plus méridionale des îles de l'Archipel Toscan. Appelée “Artemisia” par les Grecs et Dianium” par les Romains en raison de sa forme unique en arc, Giannutri est une île caractérisée par des calcaires caverneux, d'anciennes roches sédimentaires, une côte très découpée, riche en grottes.

Les nombreuses plantes tropicales qui poussent sur l'île, désormais rares dans la zone méditerranéenne, témoignent du climat particulièrement doux même durant l'hiver. On y trouve aussi des espèces endémiques ainsi que la timelea tricocca, une variété présente seulement sur le Mont Argentario et Montecristo.

Giannutri est la destination privilégiée des petits oiseaux comme le puffin des anglais, le traquet oreillard, la fauvette sarde ou bien encore les couples de goélands qui, chaque année, viennent nidifier sur les côtes ; l'île est ainsi surnommée “île des goélands”.

L'environnement marin est particulièrement riche, la transparence exceptionnelle de l'eau et la présenced'épavesrendent les profondeurs de Giannutri uniques. L'épave de l'Anna Bianca est située dans la partie nord de la Cala Ischiaiola, et, bien que profonde, on réussit à apercevoir lors d'une sortie en plongée sa silhouette, grâce à la bonne visibilité. En revanche, visiter le spectaculaire relitto del Nasim est un peu plus compliqué en raison de la profondeur, mais la couleur blanche du fond marin rend ce moment de plongée inoubliable.

Les criques sont accessibles en bateau ou à pied, le long des sentiers présents sur l'île ; les fonds marins attirent de nombreux passionnés de plongée, grâce aux parois verticales où poussent des gorgones, des coraux et des spongiaires.

L'hiver, l'île n'est pas habitée : en effet, il n'existe aucun village mais uniquement des maisons de vacances et des résidences touristiques fréquentées durant l'été.

Près des principaux golfs de l'île, on trouve les principaux ports : Cala Spalmatoio avec la seule et unique place de l'île, la Piazzetta et Cala Maestra. Là, se trouvent les restes de la Villa Romana, construite au IIè siècle ap. J.-C. par Domizi Enobarbi, une famille romaine antique.

Depuis l'été 2015, suite à des travaux d'entretien et de mise en sécurité, le site archéologique de la Villa Romaine a été réouvert.
Accompagnés par des guides experts, les visiteurs peuvent accéder de nouveau à la zone archéologique et recevoir des indications sur la villa, de la documentation sur le plan et les parcours de visite.

Zone naturelle protégée et accès

L'île de Giannutri a été déclarée Parc Marin, ce qui la rend particulièrement protégée. Sur terre, le territoire est divisé en deux grandes zones (plus deux petites) : une réserve intégrale dans la zone sud de l'île et une réserve générale orientée. En 2017, le Parc a modifié l'accès à terre de l'île de Giannutri, en éliminant le nomerus clausus et permettant aux touristes de sortir du "couloir" qui relie Cala Spalmatoio à Cala Maestra ma uniquement avec un guide. Pour les résidents de l'île (qui en hiver sont au nombre de 15 alors que l'été ils sont 200-300), l'accès le long des sentiers de la zone A du Parc National a été interdit, à moins qu'ils ne soient accompagnés par un guide.

En mer, de nombreuses zones sont protégées comme la zone 1, il n'y est donc pas permis de naviguer, de pêcher ni de faire de la plongée, alors que dans la zone 2 la pêche est réglementée par le Parc ; l'accostage de bateaux est autorisé, de même quìil est permis de s'approcher de deux épaves, l'Anna Bianca et celle de Nasim.

L'île de Giannutri est accessible toute l'année, en une heure de traversée depuis le port de Santo Stefano (GR) et, durant l'été, depuis le Giglio, grâce aux nombreuses compagnies de navigation qui organisent des mini-croisières.

Depuis février 2017 l'accès et la visite de l'île présentent des nouveautés. En effet, la limite des 300 personnes par jour a été supprimée. Le billet d'accès est de 4€ (certaines catégories bénéficient de la gratuité, de même que sur d'autres îles) et doit être payé au transporteur avec lequel les visiteurs se rendent sur l'île.

Ceux qui arrivent avec leur propre bateau devront acheter leur billet à l'office du tourisme de l'île du Giglio s'ils partent du Giglio et à la billetterie Maregiglio s'ils partent du continent.

Une fois sur l'île, ne manquez pas l'intéressant site archéologique de la villa romaine des Domizi Enobarbi, réouvert depuis le 2 juillet 2015 et que l'on peut visiter accompagné d'un guide du Parc.

Informations utiles

Commune Île du Giglio 0564 806064 – comuneisoladelgiglio@pcert.it

Pro Loco Isola del Giglio e Giannutri 0564 809400 – info@isoladelgiglio.it

Obtenez un devis gratuit