Gorgone, la dernière île-pénitentiaire d'Italie, une nature préservée

L'Île de Gorgone est la plus petite et la plus au nord de l'archipel toscan ; elle est aussi la dernière île-pénitentiaire d'Italie. Située dans la mer Ligurienne, en face à la côte de Livourne, à environ 37 kms de distance, elle est essentiellement constituée de calcaire et se caractérise pas ses roches ophiolitiques. Le territoire est montagneux, avec une altitude maximale de 255 mètres à Punta Gorgona.

La présence de l'eau étant importante, les reliefs sont recouverts d'une végétation méditerranéenne luxuriante, caractérisée par des zones de bois de chênes et de pins d'Alep, environ 400 espèces de flore mais aussi des exemplaires de châtaigners et d'aulnes noirs ainsi qu'une variété autochtone d'olivier “Bianca di Gorgona”.

Comme les autres îles de l'archipel, Gorgone est la destination privilégiée de nombreux oiseaux qui viennent nidifier dans cette zone, en tant que lieu de transit et d'escale le long des routes migratoires. La nature est incontaminée ce qui a permis le maintien d'une mer limpide et propre et, par conséquent, d'une grande quantité d'espèces marines particulièrement délicates.

Depuis 1869, Gorgone abriteune colonie pénale agricole, initialement réalisée comme succursale de celle de Pianosa. Environ 70 détenus travaillent à l'extérieur de leur cellule, en travaillant dans le potager, la vigne et en élevant les animaux, produisant vin, fromage et miel.

S'agissant d'une île-prison, Gorgone, jusqu'à peu, pouvait être visitée uniquement sur réservation et la zone marittime qui entoure l'île était interdite au tourisme. Depuis le printemps 2016, la visite est à nouveau permise dans un but naturaliste et touristique.

La côte de Gorgone se caractérise par de nombreuses anses, parmi lesquelles les plus impressionnantes sont laCala Scirocco, où s'ouvre la Grotte du Bove marino, qui servit autrefois de refuge aux phoques moines, Cala Maestra et Cala Martina.

Gorgone était un autrefois habitée par de nombreux pêcheurs et, encore aujourd'hui, le village compte 70 habitants ; cependant la plupart de ces derniers n'y résident qu'une partie de l'année.

On trouve deux fortifications sur l'île : la Torre Vecchia, construite à l'époque où l'île était sous le contrôle des Pisans, jouait le rôle de défense et de surveillance, la Torre Nuova, située le long de la côte orientale de l'île.

Zone naturelle protégée et accès

L'Île de Gorgone est une des îles les plus protégées par le Parc. Le territoire terrestre bénéficie d'une tutelle à 100%, principalement en zone 1. Côté mer, seul un couloir libre permettant l'accès des bateaux près de la Cala dello Scalo est en zone 2 (navigation, plongée et escale réglementées par la Direction de la Prison), le reste faisant partie de la zone 1.

S'agissant d'une colonie pénitentiaire, l'accès à Gorgone était limité et soumis au contrôle et à une autorisation de la part de l'administration pénitentiaire. Depuis 2016, suite à la mise en place d'un protocole d'entente entre la commune de Livourne, le Parc National de l'Archipel Toscan et la direction de la prison de Livourne, l'accès est autorisé. Des visites guidées sont en effet prévues, dans le plus grand respect de l'environnement et sont, par conséquent, limitées : unmaximum 75 personnes par jour, quatre jours par semaine. Outre ce visites, il existe aussi des excursions réservées aux scolaires, qui sont elles gratuites.

Les visiteurs effectuent ces visites en compagnie d'un guide, sur certains parcours bien précis choisis par le parc en accord avec la direction de la prison.

Le départ se fait à la Darsena Vecchia à Livourne, à 7h45 avec un retour le soir entre 18h30 et 19h30.
Le coût du bateau est de 46€ (23€ pour les enfants de 4 à 12 ans, 34€ pour les étudiants et 22€ pour les résidents) auquel vient s'ajouter le prix du ticket d'entrée de 6€ dans la Parc National (à l'exception des enfants de moins de 12 ans, des personnes handicapées, des guides, des classes, des enseignants et des résidents).

Voir le calendrier des visites guidées à Gorgona.

En 2016, dans le but de valoriser la beauté de la mer de l'île de Gorgona, où règne l'interdiction de baignade, il a été décidé de lancer un processus pour que certaines plages de l'île figurent sur la liste nationale des plages autorisées à la baignade.

Informations utiles

Bureau d'informations Touristiques de la ville de Livourne - 0586 894236 - info@costadeglietruschi.it

Obtenez un devis gratuit