Une sortie plongée qui vous réserve de belles surprises

Cette immersion est facile et peut vous offrir de vraies surprises. On peut facilement faire le tour du haut-fond car la profondeur ne dépasse jamais les - 20/25 mètres.

Ses parois sont caractérisées par de multiples recoins et passages, repères de poulpes, de murènes et de congres. Très souvent, dans la partie ouest du faut-fond, on peut facilement rencontrer de beaux mérous et de nombreux bancs de saupes qui broutent les algues recouvrant le fond.

Les sars, oblades et castagnoles nous entourent ; les nudibranches, anémones et spirographes ne manquent pas.

Au retour vers le bateau dans la partie est du haut-fond, on trouve une surface de sable d'origine détritique, qui sépare le haut-fond des îles Gemini : c'est là que le monument à "JAQUES MAYOL" a été placé.

Le célèbre apnéiste français, mort en 2001 dans sa maison de Capoliveri, avait choisi l'Elbe comme lieu de résidence ; c'est justement ici, dans cette mer qu'il aimait tant, qu'il fut le premier,en 1976, à decendre en apnée à - 100 m.

En revenant vers la paroi du haut-fond, on aperçoit à sa base à -10 m, l'entrée d'une grotte qui s'enfonce dans la roche pendant quelques mètres. La voûte et les parois sont recouvertes de faux corail, d'anémones encroûtantes jaunes et d'éponges. Dans les parties plus sombres, il arrive de voir des grandes cigales de mer.

Deux tunnels permettent, avec un peu de prudence, de sortir presque au sommet du haut-fond.

Les images ont été gentiment fournies par Riccardo Buralli - Diving in Elba
Obtenez un devis gratuit