Canyon et grottes riches en faune et en flore colorée

La descente se fait au niveau du point d'amarrage ; à 16/17 m de profondeur, on se trouve sur une zone plane recouverte d'une végétation dense de posidonies dans un très bon état de conservation.

Semblable à la SP3 ce haut-fond a cependant un pointe plus profonde, en poursuivant en direction N=-SU, on se retrouve en effet à la limite d'un véritable mur vértical qui part de -19 mètres sous le niveau de la mer pour arriver à 36 m. Une fois arrivé à cette profondeur, continuez (seulement si vous êtes un plongeur expérimenté) le long de la paroi qui continue à descendre plus lentement jusqu'à une base située à -42 mètres.

La particularité de l'endroit est due à la présence de canyon et grottes riches en faune et flore très colorée qui sert d'abri à des crustacés, en particulier des langoustes, cigales de mer et homards. On notera la présence également de poissons pélagiques. Les mérous sont nombreux et particulièrement gros.

L'itinéraire se poursuit par une lente remontée le long de la pente pour éviter au plongeur les paliers de décompression.

À noter la présence évidente de courants principalement en direction NO-SE, qui sont susceptibles de faire augmenter le degrès de difficutlé du parcours.

Obtenez un devis gratuit